Atelier : Les politiques linguistiques (publiques et familiales) au prisme des (multi)migrations

Coordination : Giovanni Agresti (CNRS – Université Bordeaux Montaigne – UPPA), William Berthomière (CNRS – Université Bordeaux Montaigne), Valeria Villa-Pérez (Université de Saint-Etienne)

Les politiques linguistiques sont un vaste archipel d’actions menées « de par en haut » (par les États), « de par en bas » (par les sociétés) ou « à mi-palier » (par la collaboration de l’État et de la société civile) et intervenant sur les langues et leurs usages en société. Elles peuvent être explorées à différentes échelles (étatique, régionale, familiale, etc.) et à partir d’une pluralité de contextes ou terrains. Dans le cadre de ce séminaire sur les politiques linguistiques, c’est en milieu migratoire que se situeront les questionnements sur les échelles citées, en tenant compte de la complexité et diversité des trajectoires des individus et des groupes. Précisément au vu de leur richesse, ces questionnements seront abordés suivant une perspective interdisciplinaire et internationale, en croisant notamment le regard de sociolinguistes, juristes, géographes et anthropologues.

• 21 novembre 2022 : Shahzaman Haque, Maître de conférences à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) Paris.

• Janvier 2023 : Giovanni Poggeschi, Professore Ordinario, Dipartimento di Scienze Giuridiche, Università del Salento (Italie).

• Février 2023 : Ricard Morén-Alegret, Coordinator of Migration Research Programme & Migration Research, Universitat Autònoma de Barcelona (Espagne).

• Mars 2023 : Adelina Miranda, Directrice du laboratoire MIGRINTER, Université de Poitiers.

Atelier : Décolonial et universel : perspectives croisées

Coordination : Michel Cahen (LAM, CNRS) et Elara Bertho (LAM, CNRS)

Ce séminaire de lectures de textes théoriques est collégial. Il sera centré sur les pensées contemporaines du décolonial, entendu comme processus continué de déprise de la colonialité du pouvoir. Quels univers, quels récits, quelles épistémologies se mettent en place pour renouveler la question de l’universel, du rapport trop facilement binaire centre/ périphérie, d’un dehors possible de la colonialité ? Anibal Quijano, Viveiros de Castro, Joseph Tonda, Mame-Fatou Niang, Souleymane Bachir Diagne, Walter Mignolo seront par exemple lus collégialement et présentés par l’un d’entre nous. Il s’agira à chaque fois de lire ensemble, d’interroger nos incompréhensions, nos désaccords ou au contraire nos enthousiasmes. À partir de ces lectures théoriques, ces textes éveillent en chacun de nous, en fonction de nos terrains, de nos recherches, de nos imaginaires, des réflexions sur nos propres positionnements. Nous envisageons dans le prolongement : une publication de numéro de revue « Actualité du décolonial, perspectives croisées ».

• 10 novembre 2022 : Elara Bertho, lecture de Souleymane Bachir Diagne (l’universel latéral)

• 1er décembre 2022 : Michel Cahen et Mélanie Denef, Lecture de Walter Mignolo (le décolonial de «A Manifesto» et sa réception universitaire)

• 15 décembre 2022 : Sylvère Mbondobari, lecture d’Antoine Litli (Hériter des lumières après Achille Mbembe)

• 19 janvier 2023 : Ruth Guichard, Leila Gonzales et Maria Lugones, pratiques militantes et décolonial

• 23 février 2023 : Natalia Guerellus, Yuk Hui, un philosophe de la technique et sa réception au Brésil

• 23 mars 2023 : Sophie Chave Dartoen, Amiria Salmond, ontologie maorie et décoloniale

Atelier : Interdisciplinarité des humanités et des sciences expérimentales et formelles

Ce séminaire mensuel programmé au semestre d’automne 2022 vise à proposer une réflexion autour des pratiques et des enjeux épistémologiques et institutionnels de l’interdisciplinarité impliquant des LLASHS et les disciplines des sciences de la nature, de la matière ou formelles. Ce projet sera poursuivi au-delà de cette période et sa cohérence repose sur son ambition est d’interroger les conditions de possibilité de construction de collaborations interdisciplinaires fructueuses entre ces disciplines.

Pour ce faire, durant cette première phase du séminaire, il s’agira de partir de l’existant (i.e. des projets, passés ou en cours) ; ces projets seront présentés à plusieurs voix (LLASHS/sciences de la nature, de la matière et formelles) dans un séminaire hybride mensuel ouvert à toute la communauté académique de Bordeaux et de la région.

Tous les 3emes jeudi du mois, nous nous retrouverons à la MSHBx et permettrons aux collègues à distance de le suivre sur le temps de la pause méridienne, d’où son nom : Séminaire interdisciplinarité « sur le pouce ».

4 séances de septembre à décembre 2022, le 3e jeudi du mois de 12h30 à 14h.

Les séances se tiendront les : 15 septembre 2022, 21 octobre 2022, 18 novembre 2022, 16 décembre 2022 entre 12h30 et 14h.