Les missions de la MSH Bordeaux

Photo illustrant la recherche : les appels à projet - MSH Bordeaux

Le fonctionnement de la MSH de Bordeaux est guidé par un ensemble de principes-cadres.

Ses missions sont :

Le déploiement-relais : déployer et ancrer territorialement les dispositifs nationaux que sont les très grandes infrastructures de Recherche en SHS, les actions coordonnées de Valorisation, les actions nationales en faveur de l’IST.

La mutualisation : proposer des services mutualisés d’appui à la Recherche à l’ensemble des UR qu’elles couvrent, CNRS et universitaires.

L’incubation : être organisée autour d’une logique de transversalité par rapport aux unités, en capacité de cristalliser des initiatives de recherche qui alimentent le cœur scientifique des unités.

La fédération : (1) fédérer les unités d’un site pour un projet particulier ; (2) jouer un rôle important dans l’animation et la structuration de la communauté scientifique SHS du site.

L’ouverture vers l’international : actrice de l’internationalisation, la MSH de Bordeaux contribue à une meilleure présence et à une meilleure coordination des SHS françaises au niveau international.

Une Recherche pensée par et pour le territoire :
L’identité scientifique s’appuie sur les forces du site, sensible à la spécificité du territoire néo- aquitain.
Le contexte scientifique et territorial néo-aquitain est caractérisé par certaines spécificités qui constituent l’arrière-plan des choix scientifiques proposés.

Un terrain linguistiquement et culturellement pluriel.
La Nouvelle Aquitaine est aujourd’hui l’espace de trois langues patrimoniales : le français, le basque et l’occitan…

Un espace universitaire fortement structuré.
La MSH de Bordeaux est adossée à l’Université Bordeaux Montaigne et l’Université de Bordeaux, offrant une remarquable complémentarité, et au CNRS.

Un espace transfrontalier.
Le territoire néo-aquitain est voisin avec trois territoires du Nord de l’Espagne…

Une opportunité pour questionner l’humain et les humanités.
Le territoire néo-aquitain est le théâtre privilégié d’une histoire longue dont l’étendue englobe la catégorie même de l’humanité.
La région est un espace archéologique unique et le lieu d’un registre archéologique qui garde des traces de toutes les grandes transitions de l’humanité.