L’enseignement bilingue

Axe 1 : Territoires plurilingues

Mariella Causa (UBM), Stéphanie Roussel (UB) 

Ce séminaire a pour objectif de réunir des chercheurs de différents horizons autour de la thématique de «l’enseignement bilingue», qui se situe au carrefour de différentes disciplines comme la linguistique, la psychologie cognitive, le droit, la didactique des langues et plus largement de disciplines connexes comme la sociologie, la philosophie, la sociolinguistique, la sociologie du langage, la science politique, les sciences cognitives, la biologie, la neuropsychologie, les mathématiques, les statistiques. La thématique de l’«enseignement bilingue» et donc plus largement celle des «sociétés multilingues» et des «individus plurilingues» pourra être abordée aussi bien par le biais de phénomènes globaux (pratiques langagières de transmission, parlers bilingues, droits linguistiques, séquences potentiellement acquisitionnelles, etc.) que locaux (négation, position du verbe, micro-variation, etc.). Le séminaire est organisé selon trois grands axes: le premier est consacré à l’enseignement secondaire et supérieur, le deuxième aux aspects juridiques, aux langues régionales et à l’enseignement immersif, le troisième aux plurilinguismes. 

Anticipation et prise de décision 

Axe 3 : Humanités évolutives

Une série de workshops impliquant des chercheurs en informatique et IA (Inria), sciences de l’information et de la communication, design, géographie, sociologie, anthropologie, philosophie, archéologie proposera d’appréhender et concevoir un cadre méthodologique interdisciplinaire et inter-sectoriel afin de répondre à des situations appliquées d’urgence. 

Accompagné de spécialistes en sécurité et stratégie issus d’institutions privées (assurance, trafic aérien, trafic ferroviaire, industriel), notre premier workshop traitera des risques naturels et des risques industriels. Quelles conséquences? Quelles stratégies d’anticipation par le terrain et la recherche-action? 

Ce workshop propose à la fois d’explorer les futurs et ses possibles (futurs probables, désirables, spéculatifs) mais aussi les scénarii exploratoires à produire et co-construire par la recherche. 

La matinée permettra de décrire la problématique et ses enjeux, les outils et méthodes des spécialistes, les approches du design fiction et du design d’anticipation. La seconde partie de la journée oeuvra à une co-construction de scénarii d’anticipation. Par exemple, quelles solutions ou pistes de solution pouvons-nous proposer en cas de hacking des datacenters et de coupure d’électricité dans une urgence climatique (sécheresse/incendie, submersion)? Comment contribuer et aider les citoyens dans la prise de décisions? Comment aider à la prise de décision politique? Nous oeuvrerons à construire un champ scientifique interdisciplinaire et intersectoriel visant à penser et prévoir les futurs en crise sociale, écologique, économique, politique, idéologique, identitaire. 

Nous envisageons d’inviter une spécialiste des risques, Cécile Wendling (responsable sécurité et veille stratégique, Axa Assurances) et Nicolas Gaudron, designer d’anticipation IDSL. 

Nos étudiants en design mettront en forme les scénarii produits afin de visualiser les futurs en crise et leurs possibles. Il est question de mobiliser, engager les étudiant-e-s en doctorat et les étudiants-e-s en master dans la production de réflexions théoriques et de positionner les recherches scientifiques dans une production proactive et appliquée. 

Agenda: jeudi 24 novembre. Il s’en suivra un séminaire critique et épistémologique dans l’objectif de construire théoriquement la recherche de terrain (jeudi 8 décembre 17h-20).

L’humanité en question : créativité, innovation, exaptation 

Axe 3 : Humanités évolutives

Cycle de workshops: «L’humanité en question» 

Thème 2022-2023: La créativité 

Ce workshop propose d’interroger la créativité sous ses différentes formes et dans plusieurs champs disciplinaires, de l’histoire de l’art à la biologie en passant par la préhistoire, la primatologie ou encore la philosophie. La créativité peut notamment être appréhendée comme un processus psychologique, permettant d’analyser les caractéristiques cognitives d’un individu, d’une population, d’une espèce, mais aussi comme une clé de compréhension du vivant, procédant par invention («adaptation») ou par recombinaison et détournement («exaptation»). Cette réflexion sur la créativité conduit à questionner les diverses manières de concevoir ce qui apparaît comme «nouveau» dans différents champs disciplinaires et par conséquent à questionner les catégories qui sont utilisées tant pour penser l’histoire de l’art que l’histoire du vivant. Tout à la fois objet d’étude et catégorie d’analyse, la créativité peut aussi être envisagée telle qu’elle se manifeste dans les diverses manières de penser le monde et ses objets, à travers l’élaboration de nouveaux concepts ou de nouveaux modèles. Ce workshop permettra par exemple de relier les travaux en éthologie primate sur les cultures matérielles des grands singes, les travaux des préhistorien.ne.s, historien.ne.s et historien.ne.s de l’art sur l’évolution des cultures matérielles humaines et des artistes et théoricien.ne.s de l’art ou du design intéressés par ces liens. 

Novembre ou décembre 2022.

L’humanité en question : créativité, imaginaire, imagination 

Axe 3 : Humanités évolutives

Cycle de workshops: «L’humanité en question» 

Thème 2022-2023: La créativité 

Cette deuxième journée d’étude autour de la notion de créativité s’intéresse aux liens entre créativité, imaginaire et imagination dans différents champs disciplinaires, des sciences humaines et sociales aux sciences du vivant en passant par l’histoire de l’art et les pratiques artistiques. Cette journée d’étude se propose d’interroger la notion de créativité à partir de la genèse et de l’usage des images, qu’il s’agisse de productions artistiques, de cultures matérielles, de métaphores employées dans la connaissance scientifique ou encore de représentations associées à un champ de recherche. Il s’agira ainsi de prospecter du côté de la connaissance de l’imaginaire, en analysant les différentes manières possibles de remonter des images aux imaginations et aux modes d’être, aussi bien que du côté de l’imaginaire de la connaissance, en étudiant comment les images peuvent y constituer tantôt des outils heuristiques, tantôt des présupposés implicites. 

Date: second semestre 2022-2023.

L’humanité en question : l’humain mis en scène 

Axe 3 : Humanités évolutives

Cycle de workshops: «L’humanité en question» 

À quoi ressemble l’humain décrit par Platon, Darwin, Beauvoir ou Leroi-Gourhan? Comment ferait un comédien qui aurait à le jouer et quels conseils le metteur en scène devrait-il lui donner pour incarner cet humain théorique? À l’occasion de la parution du Dictionnaire des anthropologies (dir. Mathilde Lequin et Albert Piette, Presses universitaires de Nanterre, 2022), cette journée d’étude donnera à voir la diversité des figures de l’humain issues de différentes traditions intellectuelles, de la philosophie et des sciences humaines et sociales aux sciences naturelles, de l’Antiquité gréco-romaine ou chinoise à la Renaissance et à l’époque contemporaine. Cette journée rassemblera des représentant-e-s de diverses disciplines qui exposeront certaines des conceptions emblématiques de l’humain présentées dans cet ouvrage comprenant une centaine de notices, de A comme Adorno à W comme Wittgenstein. 

Date: second semestre 2022-2023.