Docteure en Études italiennes de l’Université Bordeaux Montaigne et de l’Université de Bologne, auteure d’une thèse en sociolinguistique italienne, Valeria Villa-Perez est maître de conférences à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne.

Membre de l’équipe ECLLA, elle mène des recherches sur les liens entre langues minorées (dialectes d’Italie, langues dites d’origine) et migrations depuis plus de dix ans. Ses travaux s’attachent à étudier les implications sociolinguistiques et éducatives des (pluri)mobilités et s’insèrent dans une réflexion plus concrète sur les dynamiques d’inclusion, les plurilinguismes, les processus de minoration des langues et de leurs locuteurs et sur la formation des enseignant.es.