Mathilde Lequin est chargée de recherche CNRS à PACEA (UMR 5199, Université de Bordeaux). Philosophe des sciences, elle est spécialiste d’épistémologie de la paléoanthropologie. Ses travaux portent sur les critères d’interprétation des fossiles et sur les critères de définition de l’humain à différents niveaux taxinomiques, à travers un questionnement sur la diversité humaine du passé, au croisement de la philosophie de la biologie et de l’anthropologie philosophique. Elle a notamment publié Bipédie et origines de l’humanité (Hermann, 2019).