Professeur invité : Francesco Gallino (Université de Turin)

• Mardi 15 novembre, 10h, Salle 2, MSH Bx

Gustave Le Bon (1841-1931) is best known today for his Psychologie des foules (1895). His reflections on irrational crowds have influenced the evolution of twentieth-century social sciences, from psychoanalysis to sociology and political theory. But what does “irrational” mean exactly? On this level, Le Bon’s pamphlet has often been judged scientifically vague by scholars. This impression, however, changes if – as Le Bon himself always recommended – we broaden our gaze to his many other works. For example L’homme et les sociétés (1881): a book in which much importance is given to the functioning of the spinal cord, to the neural systems of lower vertebrates, and to the links between ethology, evolution, and behavior. Or L’équitation actuelle (1892): a handbook of horsemanship that is also a reflection on conditioning and obedience. Le Bon’s many works devoted to animal “instincts” – their genesis, their transmission, their modifiability – allow us to better understand his studies on social and political psychology. The irrational and the unconscious thus appear in a different light. Not as dark forces to be either repressed or unleashed. But rather, as “not-rational” but very effective ways to orient oneself in the world.

Gustave Le Bon (1841-1931) est surtout connu aujourd’hui pour sa Psychologie des foules (1895). Ses réflexions sur les foules irrationnelles ont influencé l’évolution des sciences sociales du vingtième siècle, de la psychanalyse à la sociologie et à la théorie politique. Mais que signifie exactement « irrationnel » ? À ce niveau, le pamphlet de Le Bon a souvent été jugé scientifiquement vague par les chercheurs. Cette impression change cependant si – comme Le Bon lui-même l’a toujours recommandé – nous élargissons notre regard à ses nombreux autres ouvrages. Par exemple L’homme et les sociétés (1881) : un livre dans lequel une grande importance est accordée au fonctionnement de la moelle épinière, aux systèmes neuronaux des vertébrés inférieurs et aux liens entre éthologie, évolution et comportement. Ou encore L’équitation actuelle (1892) : un manuel d’équitation qui est aussi une réflexion sur le conditionnement et l’obéissance. Les nombreux ouvrages de Le Bon consacrés aux « instincts » animaux – leur genèse, leur transmission, leur modifiabilité – nous permettent de mieux comprendre ses études sur la psychologie sociale et politique. L’irrationnel et l’inconscient apparaissent ainsi sous un jour différent. Non pas comme des forces obscures à réprimer ou à libérer. Mais plutôt comme des moyens « non rationnels » mais très efficaces de s’orienter dans le monde.


Séminaires proposé dans le cadre de l’animation scientifique de la MSH Bordeaux.

Public prioritaire : doctorants
Public concerné : doctorants, post-doctorants, enseignants-chercheurs des universités et écoles bordelaises et chercheurs des organismes de recherche.

Partagez cette actualité !
Autres actualités
  • Date limite des dépôts des candidatures 16 janvier 2023 inclus

    En savoir plus
  • 1er décembre 2022-8 février 2023, ouverture de la deuxième vague d’Appels à projets (MSH Bx 2023)

    En savoir plus
  • 16 décembre, Journée d'étude Projet RARE, Salle Jean Borde MSH Bx

    En savoir plus